Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 septembre 2015 1 28 /09 /septembre /2015 18:00

http://www.hiddenmeanings.com/AdamEve.jpg

 

Le sage et le serpent ou le secret du maître des hommes

 

C’était en Inde, il y a déjà très longtemps.

Un maître était entouré de nombreux disciples.

Les disciples lui posaient des questions

Et lui leur répondait en racontant des histoires

 

Un jour, un des membres du groupe

Interrogea le maître.

« Comment peut-on vivre en bonne entente avec les autres ? -

Tu poses une très bonne question

Lui répondit le maître. »

Il proposa alors l’histoire que voici.

 

Un méchant serpent vivait près d’un village.

Pour assurer sa domination sur les hommes,

Il les guettait lorsqu’ils allaient au marché,

Se jetait sur eux en les mordant

Au risque de les faire passer de vie à trépas.

Les passants finirent par l’éviter

Et s’allongèrent d’un grand détour

Pour aller faire leurs courses au centre du village.

 

Un sage pourtant s’aventura sur le sentier du serpent.

A son habitude, le reptile se jeta sur lui

Avec férocité.

Le sage s’adressa au maître des lieux

Sur un ton empreint d’une très grande douceur :

« Pourquoi me martyrises-tu,

Alors que je ne te fais aucun mal ? »

Désarmé par l’attitude de cet étrange passant,

Le serpent finit par s’excuser

Et promit de ne plus attaquer personne.

 

Mal lui en prit.

Les villageois s’aperçurent rapidement

De son changement d’attitude.

Ils lui lançaient des pierres,

L’enroulaient sur leur bâton

Et le jetaient inanimé sur le sol.

Le pauvre animal n’en pouvait plus

D’un tel excès de méchanceté.

 

Le sage repassa sur le chemin du serpent

Et découvrit celui qui était devenu son ami,

Haletant et complètement défiguré.

« Que s’est-il passé, dit-il au reptile blessé ? »

Celui-là lui répondit :

« Tu m’avais interdit de mordre.

Voici donc le résultat –

Mon pauvre ami, répliqua le sage.

C’est vrai, je t’avais dit de ne plus mordre,

Mais je ne t’avais pas interdit de siffler. »

En réalité le sifflement est la parole du serpent.

L’animal, devenu un homme,

Comprit qu’il pouvait se séparer par la parole

Sans maltraiter l’autre.

 

Il apprit alors à créer l’espace de séparation,

Qui permet à chacun de vivre avec l’autre

Dans une très bonne entente.

C’est ainsi qu’il devint, à son tour, le maître des hommes.

(Très directement inspiré du conte indien « Le sage et le serpent »)

 

Etienne Duval

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Duval Etienne
commenter cet article

commentaires

voyance gratuite 12/11/2015 13:19

Waouhhhh !! Vous avez de sacrées idées !!! C'est génial ce que vous faites ; joli partage et interface facile pour naviguer tranquillement !! Bravo !!!

Josiane Bochet 12/10/2015 10:57

Bonjour Etienne ,

merci pour ce beau conte pas si facile que ça à mettre en oeuvre ! Quelle est la bonne distance ? Je suis complètement d' accord : il faut bannir toute fusion dans les relations humaines , c'est une illusion de bonne entente étouffante ...

Comment vas-tu ?

Bien amicalement .

Etienne Duval 12/10/2015 15:09

Tu as raison. Je te dirai en privé pour quelle raison j'ai choisi ce conte.

Bernard Beaudonnet 05/10/2015 16:56

On ferait effectivement bien de s’inspirer de l’aventure du serpent…..
Avec toute mon amitié.
Bernard Beaudonnet

Etienne Duval 05/10/2015 16:59

Je suis bien sûr d'accord avec toi.

Monique Douillet 05/10/2015 14:51

Bonjour Etienne,
J'ai bien aimé : Le sage et le serpent ou le secret du maître des hommes

Malheureusement pas une minute pour aller sur le blog en ce moment.

Etienne Duval 05/10/2015 14:52

Merci Monique.

Olivier Schmidt-Chevalier 30/09/2015 02:00

Olivier est toujours fidèle au rendez-vous. Appuyez sur son nom.

  • : le blog mythesfondateurs par : Etienne
  •   le blog mythesfondateurs par : Etienne
  • : Mythes, articles à partir des mythes, réactions sur le site Mythes fondateurs http://mythesfondateurs.perso.cegetel.net/
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Blog De Mythes Fondateurs

Liens

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -